About So-psy

Who are we ?

The Swiss Society of Social Psychiatry (So-Psy.ch) is a multidisciplinary organisation that encourages practices promoting the recovery and social inclusion of people with mental health problems. We are a multi-disciplinary, non-profit organisation run by volunteer experts. We bring together affected individuals, their friends and families, and social and healthcare professionals. Diversity, multi-disciplinarity and commitment to the values of recovery and inclusion within the community are our strength.

icon-people

Our values

So-Psy supports the social Inclusion of people with mental health disorders

icon-medal

So-Psy supports the development of services focused upon the individual in their natural environment by providing mobile teams and support when it comes to day-to-day tasks, work and housing, daytime activities and alternatives to hospitalisation in crisis situations.The Swiss Society of Social Psychiatry (So-Psy.ch) is a multidisciplinary organisation that encourages practices promoting recovery within the community for people with mental health problems.

We are a multi-disciplinary, non-profit organisation run by volunteer experts. We bring together affected individuals, their friends and families, and social and healthcare professionals.We are affiliated with the European Congress for Social Psychiatry (ECSP) and the World Association of Social Psychiatry (WASP) and are associated in Switzerland with the Swiss Society of Psychiatry and Psychotherapy (SSPP). Diversity, multi-disciplinarity and commitment to the values of recovery within the community are our strength.

More

50 ans d’histoire

So-Psy est la première société pluridisciplinaire de psychiatrie sociale en Suisse.

icon-fifty-years

La Société Suisse de Psychiatrie Sociale (SSPS) s’est détachée de la Société Suisse de Psychiatrie et Psychothérapie afin de devenir une société pluridisciplinaire intégrant les aspects sociaux et de soins des personnes souffrant de problèmes de santé mentale. Sa constitution s’est faite en deux temps.
Premièrement, une commission de psychiatrie sociale a été créée au sein de la Société Suisse de Psychiatrie en 1970, après le passage de Basaglia à l’hôpital de Malévoz, en Valais. Dans un deuxième temps, et sous l’impulsion de la commission de psychiatrie sociale, la Société Suisse de Psychiatrie Sociale a été constituée le 15 décembre 1984, afin d’ouvrir l’accès à la société aux membres de diverses professions, aux personnes concernées et à leurs proches.

 

Plus

Que faisons nous?

La mission de So-Psy est de favoriser le rétablissement des personnes souffrant de troubles de santé mentale dans la communauté.

icon-clock

Les problèmes de santé mentale comprennent 5 des 10 premières causes d’incapacité dans le monde. 38% des jours en incapacités sont dus à des problèmes de santé mentale. En Europe, 165 millions de personnes souffrent de problèmes de santé mentale chaque année, pour un coût annuel direct et indirect de 798 milliards d’euros. Tout ce que nous faisons vise à faire avancer le rétablissement psychologique et social des personnes souffrant de problèmes de santé mentale.

La Société Suisse de Psychiatrie Sociale (So-Psy-ch) favorise les échanges entre les personnes concernées, les proches et les professionnels de différentes disciplines pour disséminer les pratiques et les connaissances scientifiques basées sur des preuves favorisant le rétablissement psycho-social.

 

Plus

Qu'est ce que la psychiatrie sociale ?

La psychiatrie sociale est un domaine qui s’intéresse aux interactions entre les problèmes de santé mentale et la société.

icon-people

L’intégration sociale a des effets bénéfiques sur la santé mentale, favorise le rétablissement et diminue le risque de rechute lors de troubles graves. Réciproquement, les troubles psychiques ont des conséquences sociales importantes qui dépassent souvent l’impact individuel des symptômes : isolement, marginalisation, perte d’emploi, précarité de logement. En psychiatrie sociale, l’’intégration dans l’environnement naturel est à la fois le moteur et le résultat du rétablissement.

 

Plus